LAWRENCE MALSTAF / NEMO OBSERVATORIUM

Belgique

FR
L’installation « nemo observatorium » de Lawrence Malstaf, a emporté le golden nica dans la catégorie interactive art, elle permet d’en faire l’expérience de manière intime, de se retrouver au cœur du cyclone. Le visiteur se place au centre d’un cylindre transparent et appuie sur un bouton. Des bourrasques sont alors déclenchées qui font voltiger à haute vitesse des petites bulles de polystyrène, dans un mouvement qui est trop rapide pour être suivi. La personne à l’intérieur décide de la durée du tourbillon. De l’extérieur, cela ressemble au chaos, mais à l’intérieur, la sensation est tout autre, souvent de calme mais quelquefois d’euphorie ou de peur. « nemo observatorium » et « shrink » sont en quelque sorte des métaphores de la notion d’adaptation a
l’environnement des êtres humains : si on tente d’être en symbiose avec son environnement, de s’adapter même à des situations qui ont l’air à première vue peu plaisantes, l’expérience sera plus positive que si l’on y résiste. La notion de contrainte n’est pas présente de la même façon dans tout son travail. Lawrence Malstaf est issu autant du design industriel que des arts de la scène (il est notamment l’auteur de nombreuses scénographies, par exemple avec Meg Stuart ou d’autres chorégraphes). Cette dernière travaille beaucoup avec la contrainte, ce qui l’a influencé. Certaines de ses pièces créaient un environnement dont l’artiste contrôlait tous les paramètres, des sortes de « boites noires » où il suffit de peu pour déclencher quelque chose d’intense. Pour ses travaux les plus récents, il cherche à créer des situations plus ouvertes, ou plusieurs visiteurs peuvent interagir entre eux.

UK
White particles are blown around in a big transparent cylinder. Visitors can take a seat on the armchair in the middle of the whirlpool or observe from the outside. In the eye of the storm, it is calm and safe. In this spectacular meditation machine, one can follow the pat- terns, focus on layers of 3D pixels or listen to its waterfall sound. One could call it a training device, challenging the visitor to find peace in a fast-changing environment.

le site de l’artiste www.fortlaan17.com/artists/lawrence-malstaf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :